• United-Kingdom

Champollion Grammaire et Dictionnaire CHAMPOLLION…

Lot 25
4 000 - 6 000 €
Résultats sans frais
Résultat: 4 000 €

Champollion Grammaire et Dictionnaire CHAMPOLLION…

Champollion Grammaire et Dictionnaire

CHAMPOLLION LE JEUNE ((Jean-François). Grammaire égyptienne, ou Principes généraux de l’écriture sacrée égyptienne appliquée à la représentation de la langue parlée. . Paris, Firmin Didot frères, 1836-1841 ; In-folio, (8) pp. (faux-titre, titre, lettre de Champollion à S. de Sacy et la réponse), VIII pp. préface d l’éditeur (J.J. Champollion-Figeac), xxiii p. introduction et 555 pp. impression en deux tons. Publié sur le manuscrit autographe par ordre de M. Guizot. Relié à la suite : Dictionnaire égyptien en écriture hiéroglyphique. Publié d’après Les manuscrits autographes, et sous Les Auspices De M. Villermain... par M. Champollion Figeac ; P. Firmin Didot 1841-1843. xxxvi-487 p. Editions originales posthumes. Demi-maroquin bleu nuit à coins, dos à nerfs, tête dorée.

Cette volumineuse Grammaire contient le manuscrit (minute) complet de la main de l’auteur, inventaire authentique de toutes les découvertes dont les sciences historiques seront à jamais redevable à Champollion le jeune. Il en fit la première copie, qui en est la seconde rédaction, aussitôt après son retour du voyage en Egypte, et il inséra dans son manuscrit un assez grand nombre d’exemples tirés des monuments qu’il avait étudiés pendant ce voyage. Il passa l’automne de l’année 1831 dans le Quercy, et il employa ce temps à écrire les 332 pages qui forment la seconde copie. Après les premières atteintes de la maladie, il ne s’occupa encore que de cette grammaire. Il en mit les feuilles en ordre ; et après s’être assuré que rien n’y manquait : « Serrez-la soigneusement, dit-il, j’espère qu’elle sera ma carte de visite à la postérité». Le grand retard occasionné par la publication de cette Grammaire est dû aux difficultés techniques nécessitant l’invention de nouveaux procédés. Tous les textes en caractères mobiles, français, latins, grecs, coptes ont été composés selon les procédés ordinaires, les exemples en écritures égyptiennes y étant laissés en blanc, dans des espaces réservés. Après la correction de ces textes, une épreuve tirée sous la presse en encre lithographique était immédiatement transportée sur la pierre ; les exemples pris sur le manuscrit et décalqués sur cette pierre, en remplissaient tous les blancs, et le tirage suivait la révision d’une nouvelle épreuve. Avec les caractères hiéroglyphiques il fallait graver aussi les caractères hiératiques, plus de 2000 types! Pour la reproduction des exemples il fallait une main exercée au style des monuments originaux : un compagnon de voyage de Champollion, Salvador Cherubini, s’en est chargé. Le Dictionnaire, lui aussi posthume, est publié par Champollion Figeac d’après un premier essai autographe de l’auteur rédigé en 1818-1819 dans lequel il recueillit ses notes et ses extraits sur des feuilles isolées divisées en plusieurs colonnes et comme tête de page un espace est régulièrement réservé. Chaque feuilles est réservée à un signe, et contient : 1- sa figure en style pur, en style linéaire, et sa réduction hiératique. 2- sa dénomination. 3- sa qualification graphique. 4- le sens ou la valeur qui lui est propre. 5- des exemples où ce signe est employé avec cette valeur.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue